Les ressources du Valenciennois

Préserver la ressource :
un enjeu majeur

Du point de captage à la carafe du consommateur, l’ensemble du parcours de l’eau est sous haute surveillance ! L’Eau du Valenciennois a choisi d’instrumenter les 1150 km de réseau qui courent sous nos pieds afin de détecter les fuites au plus vite mais également de déceler le moment opportun pour renouveler une canalisation. En plus de cette prévention et de ces équipements, des campagnes spécifiques sont menées, faisant appel aux dernières technologies, pour ausculter le réseau et s’assurer qu’aucune goutte n’est perdue !
Objectif 2020 : 720 000 m3 économisés, soit l’équivalent de près de 290 piscines olympiques !

Les compteurs connectés, un outil essentiel pour économiser l’eau !

Grâce aux 79 000 compteurs communicants installés dans les foyers du Valenciennois, les systèmes d’alerte détectent rapidement si l’eau coule en continu au domicile des usagers, et plus particulièrement la nuit !
Cette technologie astucieuse a permis d’économiser 40 000 m3 d’eau par an, soit 108 000 m3 depuis le début de son déploiement !

Attention fragile !

Depuis 2017, le niveau des nappes est historiquement bas sur le Valenciennois. La situation est plus particulièrement tendue sur le secteur Nord Est qui a connu des épisodes ponctuels de manque d’eau.

Sécheresse dans le Nord de la France ?

Et oui ! Nous ne sommes pas épargnés par le manque d’eau que l’on pensait réservé aux régions du sud ! En effet, les pluies des derniers hivers n’ont permis de remonter que légèrement les nappes dans le secteur de Wandignies, et très peu sur le champ captant de Vicq dont le niveau de la nappe demeure très bas. Une sécheresse aux conséquences importantes : les ressources deviennent insuffisantes pour répondre à la demande en eau des habitants du territoire.

Quelles solutions pour le futur ?

Deux types de solutions aujourd’hui : rechercher des ressources supplémentaires pour augmenter nos capacités et, en parallèle, mettre en œuvre des plans d’économie de la ressource !

Canicule… quelques chiffres pour bien comprendre :